Blog News En Chine, l'intérêt…

Nouvelles

En Chine, l'intérêt pour le Diaconat est croissant

Plus de soixante représentants de différentes régions et diocèses de Chine se sont rencontrés à Pékin et ont débattu des opportunités et des défis apportés par le diaconat à l’Eglise de Chine

Cecilia Ng, Diacre Edwin Ng, Dominic Chan Vicaire géneral, Diacre Louis Wong, Diacre Simon Li Cecilia Ng, Diacre Edwin Ng, Dominic Chan Vicaire géneral, Diacre Louis Wong, Diacre Simon Li Des représentants de la “Commission Diocésaine pour le Diaconat Permanent” de Hong Kong ont participé du 06 au 08 septembre 2016, au troisième “Forum des Vocations” qui s’est tenu dans la “Maison de l’Eglise Catholique” à Pékin. L‘événement a été organisé par le “Séminaire National” de l’Eglise catholique en Chine et l’ “Institut des croyances pour les études culturelles”. En plus de cinq évêques, 22 prêtres, des diacres, et des représentants religieux et laïcs y ont participé.

Au cours de ces entretiens ont été abordés le développement du diaconat au cours des dernières décennies ainsi que les défis actuels et futurs. Ont également été présentés, la situation des diacres à Hong Kong et leur programme de formation. Quelques diacres ont donné le témoignage de leur vocation au diaconat.

Simon Li Pak-Ho a parlé de sa participation à l’organe directeur diocésain de Hong Kong. Il s’est particulièrement réjoui de l‘échange avec les prêtres, les évêques et les laïcs. Simon Li espère que des diacres seront bientôt formés dans différents diocèses chinois. C’est déjà le cas dans quelques diocèses de Chine.

Bild vergrößern A l’occasion de ce forum, le diacre Edwin Ng Wing-Hung, représentant des diacres de Hong Kong à diverses conférences du CID (Centre International du Diaconat), a participé pour la première fois à une conférence en Chine continentale. « En tant qu‘étranger, j‘étais très excité et curieux en même temps», a déclaré Edwin. A sa grande surprise, il a rencontré des diacres qui exerçaient déjà leur ministère en Chine continentale. Alors qu’ils n’avaient reçu aucune formation systématique, leur témoignage spirituel et leur service diaconal très concret, l’impressionnèrent. Certains couples de différentes régions de Chine se montrèrent émus par les témoignages des diacres et de leurs épouses; ils pourraient bientôt commencer eux-mêmes un cheminement vers le diaconat.

Cecilia Ng Wai-ling, épouse du diacre Edwin, avait eu trois mois pour se familiariser avec le Putonghua, la langue officielle de la conférence. Elle a apporté son expérience en tant qu’épouse de diacre et a été séduite par l’atmosphère de la rencontre.

Le diacre Louis Wong Chin-To a souligné la situation différente de l’Eglise à Hong Kong et en Chine continentale ; “Cela doit être pris en compte dans le développement du diaconat et dans sa forme”, a déclaré Louis Wong.

Bild vergrößern Le Vicaire général Dominique Chan Chi Ming, délégué épiscopal pour le diaconat à Hong Kong, a souligné l’importance de cette première réunion conjointe. Des représentants de plus de 20 régions du pays se sont montrés autant intéressés que les sept séminaires qui ont participé à la rencontre. Pour Chan, de bonnes possibilités de formation sont particulièrement indispensables. « L’intention du Concile Vatican II serait mal comprise, si le diacre ne devait être simplement compris que comme un substitut au manque de prêtres », souligna le Vicaire général.

A la fin de la manifestation le regard s’est élargi et a porté sur le développement international du diaconat. Les relations avec le CID ont été présentées ainsi que celle avec l’Association Nationale des Directeurs de Diaconat (NADD) aux États-Unis.


Précédent …


Catégories


Plus d'articles sur "News"





tous les articles …


Tags